Surveillance d'Explosion Nucléaire (SEN)

Le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE) [anglais], qui interdit toute explosion expérimentale d'arme nucléaire ou toute autre explosion nucléaire, a été ouverte à la signature sur Septembre 24, 1996. En Janvier 2012, le traité a été signé par plus de 180 pays à travers le monde, dont plus de 85% de ces pays ont maintenant ratifié le traité. Ce total comprend 35 des 44 États énumérés à l'article XIV que les États qui doivent signer et ratifier le TICE avant qu'il puisse entrer en vigueur. Le Canada a été l'un des premiers pays à signer le traité sur Septembre 24, 1996, et deux ans plus tard, l'a ratifié le 18 Décembre, 1998. Pour vérifier que les États se conforment aux dispositions du traité, le Traité prévoit un régime mondial de vérification pour surveillée le monde - sous-sol, dans l'atmosphère et sous-marine - pour les explosions nucléaires. À cette fin, un réseau de 337 postes de surveillance réparties dans le monde entier est actuellement en construction.

Ce Système de surveillance international (SSI) comprend un réseau principal et auxiliaire de postes sismiques, un réseau d'hydrophones sous-marins et post phase-T terrestres, un réseau de réseaux infrasons microbaromètre, et un réseau de quelques postes de surveillance des radionucléides. Ces différents composants sont reliés par un Système mondial de communication, qui relaie les données et les communications au Centre international de données (CID) à Vienne, en Autriche. En Janvier 2012, quelque 270 postes du SSI (80%) ont été installés et certifiés pour operation par l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), avec 17 postes nouvellement achevés en cours d'essais de certification (5%), et un autre 22 postes en cours de construction (6,5%). Pour l'information la plus actuelle en matière de radifications traité, le statut du réseau SSI, et le TICE en général, visitez www.ctbto.org [anglais].

Système de surveillance international (SSI)

Pour assurer la compléance TICE dans tous les environnements - souterraine, sous-marin, et dans l'atmosphére, un Système de surveillance international (SSI) de plates-formes de capteurs incorporant quatre technologies différentes ont été crée et sont en cours de déploiement dans le monde entier. Ces technologies comprennent des instruments sismiques (mesure des vibrations acoustiques dans la terre), des instruments hydroacoustiques (ondes de pression dans les océans), les infrasons (ondes de pression dans l'atmosphère) et des radionucléides (traces minuscules de particules radioactives dans l'air). Canada, en tant qu'Etat membre ratifié le TICE, soutient tous les quatre de ces technologies. Des informations plus détaillées sur les différents Systèmes de surveillance peuvent être obtenus auprès de la Commission préparatoire de l'OTICE [anglais] à Vienne, en Autriche.

Système de surveillance international (SSI)

À l'appui de l'engagement du Canada à la TICE, le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (Projet de loi C-52) a été adoptée le Décembre 3, 1998. Cet acte a désigné plusieurs autorités nationales à mettre en œuvre la contribution du Canada à l'SSI et de répondre avec la Commission préparatoire de l'OTICE en ce qui concerne les questions liées TICE. Au Canada, Ressources naturelles Canada (RNCan) est désigné comme autorité nationale responsable de l'exploitation, l'installation et la maintenance de toutes les installations liées à SSI sismologique, les infrasons et de surveillance hydroacoustique. RNCan est également chargé de la mise en place et le fonctionnement du Centre de données canadienne SEN pour l'échange de données d'SSI avec le Centre international de données (CID) à Vienne. L'Autorité nationale chargée de l'exploitation d'un laboratoire de radionucléides et les quatre postes de surveillance des radionucléides au Canada se trouve avec le Bureau de la radioprotection de Santé Canada.

Postes SSI Canadiens

Contribution du Canada à l'SSI comprend: 1 réseau principal sismique, 2 à 3 composantes primaires postes sismiques, 6 postes sismiques auxiliaires, 1 réseau d'infrasons, 1 poste phase-T, 4 postes de radionucléides, et 1 laboratoire de radionucléides.

Pour un aperçu des différentes technologies SSI, et de voir les cartes de la distribution dans le monde entier de postes de surveillance pour chaque, cliquez sur l'une des images ci-dessous.

Liens au Traité: